Les smartphones qui se plient, se plient ou se plient, quel que soit le terme que vous préférez, semblent être à l’horizon depuis toujours. Samsung a montré un prototype de manière, en 2011, puis Samsung et LG a commencé à taquiner les smartphones pliables en 2013. D’autres faux départs en 2015, mais maintenant ils sont vraiment là.

Royole, une société californienne fondée en 2012, a dévoilé son smartphone FlexPai pliable à Pékin en octobre dernier. Seulement quelques jours plus tard, Samsung a montré leur version d’un smartphone flexible de loin à leur conférence annuelle des développeurs.

D’autres fabricants ont longtemps été réputés pour travailler sur leurs propres versions, mais maintenant la vidéo d’un mystérieux nouveau smartphone pliable mystérieux a apparemment été divulguée. Et c’est étonnamment différent de ce que nous avons vu auparavant.

Un smartphone qui ne se plie pas une fois, mais deux fois
Plus tôt cette semaine, Evan Blass (@evleaks) a téléchargé une vidéo sur Twitter. C’est un vrai smartphone, mais celui-ci est un triple. Jetez un coup d’œil au clip ci-dessous :

Oui, c’est une vidéo sombre, mais vous ne pourriez pas voir ce qu’il y a sur l’écran autrement. Comme Blass le dit dans le tweet, “Je ne peux pas parler de l’authenticité de cette vidéo ou de cet appareil, mais il est prétendument fait par Xiaomi, me dit-on.” Xiaomi est une importante société chinoise d’électronique. Et comme vous pouvez le voir à l’écran, il semble qu’il utilise une version chinoise de Google Maps.

C’est intéressant, parce qu’un tuyau 9TO5Google reçu en avril dernier disait que Google s’associait à Xiaomi pour produire un smartphone américain. Pour l’instant, rien n’a été confirmé et c’est encore de la spéculation.

Mais quoi qu’il en soit, ce clip vidéo de 20 secondes semble montrer un appareil réel et fonctionnel. Et au lieu d’avoir deux moitiés, celle-ci a deux charnières, ce qui lui permet de se rabattre sur deux côtés, laissant un écran central de la taille d’un smartphone. Propre.

Un regard vers l’avenir

Réels ou non, les smartphones pliables sont là, et d’autres sont en route. Mais des questions subsistent.

Vont-ils vraiment s’habituer au courant dominant ou seront-ils considérés comme une mode maladroite et trop chère ? Il va falloir attendre de voir.

Personnellement, je ne cherche pas un smartphone qui se plie à un ou deux endroits. J’en attendrai un qui s’ouvre plus comme un accordéon. Mais je ne devrais probablement pas retenir ma respiration.